Permanence décès : 24h24 – 7j/7 –

 La Prière funéraire – Salât Al Janaza

Pompes Funèbres Musulmanes ASSAKINA Bordeaux -Mérignac, Nouvelle-Aquitaine

Salât Al Janaza – La prière funéraire

بسم الله الرحمن الرحيمو الصلاة و السلام على أشرف المرسلينو على اله و اصحابه أجمعين

Bismillah al-Rahman al-Rahim,wa salatu wa salam ‘ala ashraf al-mursalin, wa ‘ala alihi wa sahbihi ajma’in

Au nom d’ALLAH le miséricordieux le plus miséricordieux, que les louanges d’ALLAH et la paix soit sur le plus noble des messagers, sur sa famille et tous ses compagnons

Les points principaux

  • La salât al janaza (prière funéraire) est le 3e des 4 droits que les défunts ont sur la communauté musulmane, elle se fait après la toilette rituelle musulmane et la mise en linceul.
  • Il est recommandé qu’un grand nombre de personnes de la communauté y assiste.
  • Les hommes comme les femmes et toute enfant pubère peuvent la prier.
  • Elle peut s’effectuer dans un lieu dédié (moussala), à la mosquée ou sur le lieu de la mise en bière (mise en cercueil).
  • C’est une prière silencieuse qui a pour particularité de ne pas avoir d’inclinaison, ni de prosternation.
  • Elle peut se prier à tout moment du jour et de la nuit (avis retenu)
  • On s’empressera ensuite pour l’enterrement -At tadfin, qui est le dernier droit de nos frères et sœurs.

La Salât al Janaza – prière funéraire en détails

Comment se fait la prière funéraire ? Quelles sont ses conditions ? Qui peut prier ? Les réponses dans cette section In shaa ALLAH

Les conditions de la prière funéraire

Elles sont les mêmes que celle de la prière, hormis pour l’entrée de l’heure car la salât janaza peut se prier n’import quand le besoin s’en fait ressentir (avis retenu), car nous n’avons pas le droit de retarder le droit de nos frères et sœurs (hormis sous certaines conditions détaillées par les gens de sciences de notre communauté).

Donc pour rappel les conditions pour faire la prière funéraire sont : 

  • L’Islam (être musulman).
  • La raison (être conscient).
  • Le discernement (entre le bien et le mal) c.-à-d. l’âge de raison.
  • La purification (ablutions majeures et/ou mineures).
  • La suppression des impuretés (hadats ou choses impures : urines, sang…).
  • Se couvrir les parties intimes (3awra).
  • L’orientation vers la Qibla.
  • L’intention. 

  شروط الصلاة

وهي تسعة: الإسلام ، والعقل ، والتمييز ، ورفع الحدث ، وإزالة النجاسة ، وستر العورة ، واستقبال القبلة والنية

Qui peut prier ?

Toutes personnes de la communauté, hommes et femmes, remplissant les conditions ci-dessus peuvent prier.

Concernant ceux qui interdisent aux femmes de prier la salât janaza ceci n’as aucun fondement au contraire :

D’après ‘Abbad Ibn ‘Abdillah Ibn Zoubayr : Lorsque Sa’d Ibn Abi Waqqas (qu’Allah les agrée) est mort, les épouses du Prophète (qu’Allah les agrée toutes) ont demandé que l’on passe son convoi funéraire dans la mosquée afin qu’elles prient sur lui et ils ont fait cela.

Ils l’ont arrêté devant leurs appartements et elles ont prié sur lui.

Alors il leur est parvenu que les gens ont critiqué cela et ont dit : Avant on ne rentrait pas les convois funéraires dans la mosquée.

Ceci est parvenu à ‘Aicha (qu’Allah l’agrée) qui a dit : Comme les gens sont rapides à critiquer ce dont ils n’ont pas connaissance ! Ils nous critiquent à propos du fait qu’un convoi funéraire passe dans la mosquée alors que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) n’a pas prié sur Souhayl Ibn Bayda (qu’Allah l’agrée) dans un autre endroit que la mosquée.

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°973)

Ici ce qui a été critiqué c’est le fait d’amener une janaza à la mosquée et non que des femmes, en l‘occurrence celle du prophète (qu’Allah les agrée toutes) prie la salât janaza.

عن عباد بن عبدالله بن الزبير قال : لما توفي سعد بن أبي وقاص رضي الله عنه طلب أزواج النبي صلى الله عليه وسلم أن يمروا بجنازته في المسجد فيصلين عليه ففعلوا

فوقف به على حجرهن يصلين عليه

فبلغهن أن الناس عابوا ذلك وقالوا : ما كانت الجنائز يدخل بها المسجد

فبلغ ذلك عائشة رضي الله عنها فقالت : ما أسرع الناس إلى أن يعيبوا ما لا علم لهم به ! عابوا علينا أن يمر بجنازة في المسجد وما صلى رسول الله صلى الله عليه وسلم على سهيل بن بيضاء رضي الله عنه إلا في جوف المسجد

(رواه مسلم في صحيحه رقم ٩٧٣).

La prière se fait idéalement, dans un espace extérieur dédié (moussaka) collé à la mosquée ou bien dans celle-ci, afin qu’un maximum de frères et de sœurs puisse invoquer pour le/défunt(e). Il est recommandé également qu’un grand nombre de personnes assiste à la prière funéraire, ils seront d’ailleurs récompensés pour cela In shaa ALLAH.

D’après Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a aucun mort sur qui prie un groupe de musulmans dont le nombre atteint 100, tous intercèdent (*) pour lui sans qu’il ne soit pardonné ».

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°947)

(*) C’est à dire qu’ils invoquent en sa faveur pour que Allah le pardonne.

عن عائشة رضي الله عنها قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما من ميت تصلي عليه أمة من المسلمين يبلغون مائة . كلهم يشفعون له إلا شفعوا فيه

(رواه مسلم في صحيحه رقم ٩٤٧)

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a aucun musulman qui meurt et sur qui 40 personnes qui n’associent rien à Allah prient (*) sans qu’Allah ne les fasse intercéder pour lui ».

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°948)

(*) C’est à dire la prière sur le défunt / salât al janaza 

عن عبدالله ابن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما من رجل مسلم يموت فيقوم على جنازته أربعون رجلا لا يشركون بالله شيئا إلا شفعهم الله فيه

(رواه مسلم في صحيحه رقم ٩٤٨) 

Abou-Horaïra a dit : « le Prophète ( صلى الله عليه وسلم) s’est exprimé en ces termes : « Quiconque assiste à un enterrement jusqu’à la fin de la prière acquiert un qirât, et quiconque assiste jusqu’à la fin de la mise en terre acquiert deux qirât. » Comme on demandait au Prophète quelle était la valeur de ces deux qirât, il répondit : « Ils équivalent à deux énormes montagnes. (de bonnes actions) » Sahih Boukhari (1325)

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Celui qui assiste à des funérailles jusqu’à ce que l’on prie sur le mort a un qirat et celui qui y assiste jusqu’à l’enterrement a deux qirat (*) ».

Quelqu’un a dit : Qu’est-ce que deux qirat ?

Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Comme deux immenses montagnes ».

(Rapporté par Nasai dans ses Sounan n°1995 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Nasai, Hadith Sahîh)

(*) C’est à dire de récompense.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم :من شَهدَ جنازةً حتَّى يصلَّى عليها فلَه قيراطٌ ومن شَهدَ حتَّى تدفنَ فلَه قيراطانِ قيلَ: وما القيراطانِ يا رسولَ اللَّهِ قالَ مثلُ الجبلينِ العظيمينِ

(رواه النسائي في سننه رقم ٥١٠٢ و صححه الشيخ الألباني في صحيح النسائي)

Si il n’y a pas beaucoup de monde nous essaierons de faire au moins 3 rangs :

D’après Marathd Ibn ‘Abdillah Al Yazni : Lorsque Malik Ibn Houbeyra (qu’Allah l’agrée) priait sur un défunt et qu’il n’y avait pas beaucoup de monde qui assistait à la prière, il divisait les gens en trois parties (1) puis disait : Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui sur qui prient trois rangs il lui est obligatoire (2) ».

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1028 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Tirmidhi, Hadith Hasan)
(1) C’est à dire en trois rangs. – (2) C’est à dire le paradis.
(Voir Touhfatoul Ahwadhi)

La prière funéraire – salât al janaza peut se faire à l’endroit de la mise en cercueil (mise en bière) ; à l’hôpital, à la chambre funéraire (funérarium) ou bien avant l’enterrement au cimetière.

C’est une prière silencieuse qui a pour particularité de ne pas avoir d’inclinaison, ni de prosternation.

Sur qui prie-t-on ?

On priera sur tout homme, femme et enfant de la communauté.

Y compris sur un bébé ou un fœtus décédé dans le ventre, à partir du moment ou il se sera écoulé 120 jours de grossesse (avis retenu). Il n’y que le martyrs décédé sur le champ de bataille sur lequel on ne prier pas, il ne sera pas laver et sera enterrer dans ses habits.

D’après Al Moughira Ibn Chou’ba (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:
« Celui qui est sur une monture doit se mettre derrière la Janaza (Cortège), et ceux à pied doivent marcher derrière, devant lui, à sa droite et à sa gauche en restant près de lui. (1)
On prie sur le saqt (2) et on invoque le pardon et la miséricorde en faveur de ses parents ».

(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami’ n°3525, Hadith Sahih)

(1) Dans une autre version: « Celui qui marche, qu’il se positionne où il veut par rapport au cortège. » (rapporté par At-Tirmidhi et An-Nassa-i)

(2) C’est à dire que l’on accomplit la prière funéraire pour les bébés qui sont morts dans le ventre de la mère durant la grossesse à partir du moment où la grossesse dépasse quatre mois car c’est le moment où l’âme est insufflée à l’enfant.
(Voir Masail Al Imam Ahmed Bi Riwayatil ‘Abdillah vol 2 p 482)

عن المغيرة بن شعبة رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : الراكبُ يسيرُ خلف الجنازَةِ ، والماشي يمشي خلفَها وأمامَها وعن يَمِينِها وعَنْ يسارِها قريبًا منها ،

و السِّقْطُ يصلَّى عليْهِ ويُدْعَى لِوالِدَيْهِ بالمغفرَةِ والرَّحْمَةِ
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٣٥٢٥)

Comment se déroule la salât al janaza (prière funéraire)

La salât janaza se compose de 4 parties, en sachant que chaque partie est séparée par un Takbir (le fait de dire ALLAHU AKBAR ») et on lever les mains à chaque Takbir avis retenu :

D’après Sa’id Ibn Al ‘As : J’ai questionné Abou Moussa Al Ach’ari et Houdheyfa Ibn Al Yaman (qu’Allah les agrée tous les deux) : Comment le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) faisait-il le tekbir lors du Fitr et du Adha ?
Abou Moussa (qu’Allah l’agrée) a dit : Il faisait quatre tekbirat, le même nombre que dans la prière funéraire.
Alors Houdheyfa (qu’Allah l’agrée) a dit : Il a dit vrai.
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1153 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Hasan Sahih)

عن سعيد بن العاص أنه سأل أبا موسى الأشعري وحذيفة بن اليمان رضي الله عنهما : كيف كان رسول الله صلى الله عليه وسلم يكبر في الأضحى والفطر ؟
فقال أبو موسى رضي الله عنه : كان يكبر أربعا تكبيره على الجنائز
فقال حذيفة رضي الله عنه : صدق
(رواه أبو داود في سننه رقم ١١٥٣ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)

D’après Nafi’, ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’ALLAH les agrée) levait ses mains à chacun des tekbir de la janaza.

(Rapporté par Al Bayhaqi dans As Sounan Al Koubra n°6993 et authentifié par Cheikh Albani dans Moukhtasar Sahih Al Boukhari vol 1 p 388)

عن نافع أن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما كان يرفع يديه على كل تكبيرة من تكبير الجنازة

(رواه البيهقي في السنن الكبرى رقم ٦٩٩٣ و صححه الشيخ الألباني في مختصر صحيح البخاري ج ١ ص ٣٨٨)

Il est rapporté également que ‘Abdallah Ibn ‘Abbas levait ses mains lors des tekbir de la prière sur la janaza.

(Rapporté par Said Ibn Mansour et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Talkhis Al Habir vol 2 p 291)

و كان عبدالله بن عباس رضي الله عنهما يرفع يديه في تكبيرات الجنازة

(رواه سعيد ابن منصور و صححه الحافظ ابن حجر في تلخيص الحبير ج ٢ ص ٢٩١)

L’imam Tirmidhi (mort en 279) a dit : « La plupart des savants parmi les compagnons du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et autres ont été d’avis que la personne lève ses mains pour tous les tekbir dans la prière sur la janaza ».

(Sounan Tirmidhi, hadith n°1077)

1ere partie

 On lève les main pour faire le 1er takbir (takbirat al ihram) et on récite à voix basse la Sourate n°1 du coran « Al Fatiha », on peut ajouter une autre courte sourate si on le souhaite.

D’après Abou Oumama Ibn Sahl (qu’Allah l’agrée), un homme parmi les compagnons du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) m’a informé que la sounna dans la prière sur la janaza est que l’imam fasse le tekbir puis il récite à voix basse la sourate Al Fatiha après le premier tekbir puis il prie sur le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) puis il fait des invocations uniquement pour le défunt. Dans les 3 tekbirs il ne récite rien du Coran puis il fait le teslim à voix basse.

(Rapporté par l’imam Chafi’i dans Al Oum n°674 et authentifié par cheikh Albani dans Ahkam Al Janaiz p 155)

عن أبي أُمامةَ بنِ سَهْلٍ رضي الله عنه أنه أخبرَه رجلٌ من أصحابِ النبيِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ أنَّ السُّنَّةَ في الصَّلاةِ علَى الجنازةِ

أن يُكَبِّرَ الإمامُ ثمَّ يقرأَ بفاتحةِ الكتابِ بعدَ التَّكبيرةِ الأولى سرًّا في نفسِهِ ثمَّ يصلِّي علَى النَّبيِّ صلَّى اللَّهُ علَيهِ وسلَّمَ ويخلصُ الدُّعاءَ للجنازةِ في التَّكبيراتِ الثَّلاثِ

لا يقرأُ في شيءٍ منهنَّ ثمَّ يسلِّمُ سرًّا في نفسِهِ

(رواه الإمام الشافعي في الأم رقم ٦٧٤ و صححه الشيخ الألباني في أحكام الجنائز ص ١٥٥)

D’après Talha Ibn ‘Abdillah Ibn Awf : J’ai prié sur une janaza derrière Ibn Abbas (qu’Allah les agrée).
Il a récité la sourate Al Fatiha et une sourate. Il a levé sa voix au point où il nous a fait entendre sa récitation.
Quand il a terminé je l’ai pris par la main et je l’ai questionné.
Il a dit: Ceci est sounna et vérité (*).

(Rapporté par Nasai dans ses Sounan n°1988 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Nasai)

(*) C’est à dire qu’il a levé sa voix pour leur apprendre comme ceci est explicité dans d’autres versions de ce hadith.

عن طلحة بن عبدالله بن عوف قال : صلَّيتُ خلفَ بنِ عبَّاسٍ رضي الله عنهما علَى جَنازةٍ فقرأَ بفاتحةِ الكتابِ وسورةٍ وجَهَرَ حتَّى أسمعَنا .

فلمَّا فرغَ أخذتُ بيدِهِ فسألتُهُ فقالَ : سُنَّةٌ وحَقٌّ

(رواه النسائي في سننه رقم ١٩٨٨ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن النسائي)

2e partie

Comme indiqué ci-dessus on récite la prière sur le Prophète ( صلى الله عليه وسلم) appelée aussi salât Ibrahimiya comme dans la 2e partie du tachahud

« Allahoumma salli ‘ala mouhammedin wa ‘ala ali mouhammed, kama sallayta ‘ala ibrahima wa ‘ala ali ibrahim, innaka hamidoun majid. Allahoumma barik ‘ala mouhammedin wa ‘ala ali mouhammed, kama barakta ‘ala ibrahima wa ‘ala ali ibrahim, innaka hamidoun majid. »

اللهم صل على محمد، وعلى آل محمد كما صليت على إبراهيم وعلى آل إبراهيم، إنك حميد مجيد، اللهم بارك على محمد، وعلى آل محمد كما باركت على إبراهيم، وعلى آل إبراهيم، إنك حميد مجيد

« Ô Allah, prie sur Mouhammed et sa famille, comme tu as prié sur la famille de Ibrahim, Tu es le seul digne de Louange, le Glorieux. Et béni Mouhammed et sa famille, comme tu as béni la famille de Ibrahim, Tu es le seul digne de Louange, le Glorieux. »

3e partie 

C’est la partie la plus importante qui constitue la finalité et la beauté de cette prière : on invoque pour le/la défunte de la meilleure des manières.

Au minimum on demandera à ALLAH soubhanahou wa ta3ala d’accorde son pardon et sa miséricorde à notre ou notre sœur, par la formule suivante :

Allahoumma Ghfir Lahou Warhamhou

اللَّهمَّ اغْفِرْ لَهُ وَارْحَمْهُ

Ô Allah ! Pardonne lui et fais lui miséricorde

Parmi les autres invocations :

Ô Allah ! Pardonne lui et fais lui miséricorde, lave le (2) avec de la glace et lave le comme on lave le vêtement

En phonétique :

 Allahoumma Ghfir Lahou Warhamhou Waghsilhou Bil Barad Waghsilhou Kama Youghsal Ath Thawb

En arabe :

اللَّهمَّ اغْفِرْ لَهُ وَارْحَمْهُ وَاغْسِلْهُ بِالْبَرَدِ كَمَا يُغْسَلُ الثَّوبُ

D’après ‘Awf Ibn Malik Al Achja’i (qu’Allah l’agrée) : J’ai entendu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) prier sur un mort et j’ai compris de sa prière sur lui (1) : « Ô Allah ! Pardonne lui et fais lui miséricorde, lave le (2) avec de la glace et lave le comme on lave le vêtement ».

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1025 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

(1) C’est à dire qu’il a entendu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) faire cette invocaton en faveur du mort dans sa prière.

(2) C’est à dire de ses péchés.

عن عوف بن مالك الأشجعي رضي الله عنه قال : سمعتُ رسولَ اللهِ صلَّى اللَّهُ عليهِ وسلَّمَ يصلِّي علَى ميِّتٍ ففَهمتُ من صلاتِه عليهِ : اللَّهمَّ اغفر لَه وارحمهُ واغسلهُ بالبردِ كما يغسلُ الثَّوبُ

(رواه الترمذي في سننه رقم ١٠٢٥ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)

 

D’autre variantes existent se référer à la citadelle du musulman ou autre ouvrage regroupant les invocations authentique.

4e et dernière partie

On invoque pour tous les défunts musulmans décédés dans le monde, en tout temps et sur la communauté en général.

« Ô Allah ! Pardonne à nos vivants et à nos morts, à nos présents et à nos absents, à nos jeunes et à nos anciens, à nos hommes et à nos femmes ».

en phonétique :

Allahoumma Ghfir Li Hayyina Wa Mayyitina Wa Chahidina Wa Gha’ibina Wa Saghirina Wa Kabirina Wa Dhakarina Wa Ounthana

En arabe :

اللَّهُمَّ اغْفِرْ لِحَيِّنَا وَمَيِّتِنَا وَشَاهِدِنَا وَغَائِبِنَا وَصَغِيرِنَا وَكَبِيرِنَا وَذَكَرِنَا وَأُنْثَانَا

D’après Abou Ibrahim Al Ansari, d’après son père (qu’Allah l’agrée) : Lorsque le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) priait sur un cortège funéraire il disait : « Ô Allah ! Pardonne à nos vivants et à nos morts, à nos présents et à nos absents, à nos jeunes et à nos anciens, à nos hommes et à nos femmes ».

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1023 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi

عن أبي إبراهيم الأنصاري عن أبيه رضي الله عنه قال : كان رسولُ اللهِ صلّى الله عليه وسلّم إذا صلّى على الجِنازةِ قال : اللهمَّ اغفرْ لحَيِّنا وميِّتِنا وشاهدِنا وغائِبنا وصغيرِنا وكبيرِنا وذكرِنا وأنثانا

(رواه الترمذي في سننه رقم ١٠٢٣ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)

Puis on terminera par le salut sur la droite (ou des 2 cotés comme dans la prière).

Une fois la prière effectuée on s’empressera de procéder à l’enterrement -At tadfin qui est la dernière obligation de la communauté envers ses défunts.

Wa ALLAHU ta3ala A3lem / ALLAH le trés haut est le plus savant

 

Pompes funèbres Musulmanes ASSAKINA

Bordeaux – Mérignac, Nouvelle-Aquitaine
Avenue du Maréchal Juin – Centre commercial « Le Burck » 33700 Mérignac

Permanence : 24h/24 – 7j / 7 : 06 30 62 87 02

Fixe : 05 56 35 95 09 / Fax : 05 32 00 12 42

mail : contact@pfmassakina.com